Groupe des
Anciens
Maires des
Hautes
Alpes


VIE STATUTAIRE : Armand BARNIAUDY À L'ORIGINE DE GAMHA
armand Armand BARNIAUDY est certes le Haut-Alpin qui présente la plus longue durée de mandats.
Il est surtout à l'origine de GAMHA.
Connaissez-le mieux :

Maire de Lagrand de 1953 à 2001
Député de la 1ère circonscription de 1959 à 1967 (réélu en 1962)
Conseiller général de 1964 à 1969
Profession : agriculteur

Armand Barniaudy est de ces élus qui ont porté et qui portent l'écharpe tricolore avec tempérance et le goût affirmé du bien public. En atteste la confiance témoignée par ses concitoyens de la petite commune de Lagrand, non loin de Laragne-Montéglin, pendant un demi-siècle.
Sans doute, de nos jours, une telle longévité ne sera-t-elle plus possible tant les mentalités ont évolué, privilégiant le changement. Et la longue mandature d'Armand Barniaudy n'est-elle pas le signe que c'est l'élu qui a évolué au cours de son action politique, anticipant le désir de la population ?
Armand Barniaudy est connu dans le département comme un militant de la cause du monde rural et de l'aménagement du territoire. « En 1967, c'est vrai, j'ai plaidé à l'Assemblée Nationale le droit à la différence pour les montagnards. » Cette attitude lui a valu d'être remarqué par Edgard Faure, alors ministre de l'Agriculture. « Il m'a sollicité pour rejoindre la Confédération nationale pour l'aménagement rural, instance tournée vers le développement de l'espace rural, qui me souciait tant. Nous avons initié les premières actions pilotes en matière d'aménagement rural. » A cette époque, il a noué des relations avec Philippe Lamour. Un peu plus tard, c'est Paul Dijoud, notamment président fondateur du Parc national des Écrins, qui demande à Armand Barniaudy de porter son regard sur la zone périphérique du Parc en création. « Quel pouvait être l'aménagement de cette zone périphérique et son rôle ? » rappelle M. Barniaudy.
Au niveau départemental, le maire de Lagrand a rempli une vraie mission de service public quand il fut rapporteur de la commission départementale sur l'intercommunalité, de 1992 à 1994. En effet, son implication personnelle a sans nul doute favorisé la mise en ouvre de cette nouvelle forme de coopération intercommunale dans le département. « C'était une nécessité dès lors qu'elle était tournée vers la solidarité entre les communes. » Dans son action locale, Armand Barniaudy a notamment été à la tête de la municipalité qui a créé le premier VVF en France, c'était en 1959.
Une autre action, essentielle autant que délicate a été menée en 1968-69 : « C'était le remembrement, opération difficile à réaliser car nous touchions au bien le plus précieux pour des paysans : la terre. Mais c'était indispensable pour préserver, précisément, les terres cultivables ». Aujourd'hui devenu simple citoyen, Armand Barniaudy, 80 ans insoupçonnés et la fibre serviable intacte, demeure toujours pour nombre de personnes une oreille attentive et, dans le secret des relations concitoyennes, de précieux conseil. Il a été l'instigateur de la création de notre Groupe des Anciens Maires des Hautes-Alpes.
Nous l'en remercions.

Le bureau de GAMHA
 

Association départementale déclarée en préfecture des Hautes-Alpes le 30/11/2001 sous le numéro W052001230.